The Swiss portal for the historical sciences

Appel à candidature: Imaginer la République. Culture politique, émotions et réseaux de communication (XVIIe -XIXe siècle)

15. April 2021 Add to calendar
Call for papers

Ecole d'été Ascona 2021 : Imaginer la République. Culture politique, émotions et réseaux de communication (XVIIe -XIXe siècle) - 13-18 juin 2021

Tel qu’il s'affirme dans la première moitié du XIXe siècle et au-delà, le républicanisme est traditionnellement considéré comme une culture politique issue de la Révolution française et héritière du jacobinisme, notamment dans la tradition historiographique française. Reposant sur les principes du droit naturel et sur la souveraineté nationale du peuple, ce républicanisme-là est en théorie distingué d’un républicanisme d’Ancien Régime, fondé sur la vertu civique et le principe de l’équilibre des pouvoirs, qui s'est développé dans les cités-États républicaines depuis le Moyen-Âge, mais qui semble s’épuiser avec l’émergence des sociétés commerciales et l’avènement de la Liberté des Modernes. L’École dite « de Cambridge » a rappelé la distinction entre ces deux traditions républicaines, mais aussi porté au jour la perpétuation et la rénovation de l’ancien dans le moderne, ainsi que la complexité et le chevauchement d’une grande variété d’héritages.

Le développement d’une perspective transnationale dans l’historiographie des cultures politiques postrévolutionnaires, en attirant l’attention sur le fait que celles-ci se nourrissent d’incessants échanges intellectuels avec l’étranger, conduit en effet à prendre partiellement congé des deux grandes traditions que l’on vient d’évoquer. Cette approche amène à nuancer l’originalité du républicanisme issu de la Révolution française, et suggère plutôt qu’il participe d’un mouvement de globalisation des idées et des pratiques politiques du premier XIXe siècle, génériquement définies comme libérales ; elle invite à élargir le spectre des terrains d’enquête aux pays hispanophones et italianophones. Un tel décloisonnement historiographique permet de réévaluer l’apport à l’évolution des idées politiques modernes d’aires géographiques traditionnellement considérées comme marginales, en particulier l’Amérique latine et l’Europe méridionale, tout en remettant en cause la dépendance intellectuelle vis-à-vis de la France, des États-Unis et de la Grande- Bretagne. À cet égard, des travaux et des colloques internationaux récents invitent à reconsidérer l’importance de ces espaces méridionaux pour l’évolution du républicanisme à l’époque contemporaine mais aussi l’ampleur des circulations transatlantiques.

L’École d’été portera en particulier sur les réseaux de communication et de réception de la culture politique et visuelle républicaine, des récits et des célébrités de la fin du XVIIIe siècle jusqu'à la seconde moitié du XIXe siècle. Cet arc chronologique, couvrant une époque de transformation profonde du système de communication ainsi que des techniques de l'image, permet d'inscrire dans leurs contextes particuliers ces discours, ces objets du quotidien et ces images, et d’évaluer leur rôle dans la narration du républicanisme et de ses protagonistes. Le XIXe siècle a été marqué par le passage d'un «Ancien régime» des médias à un nouveau système de communication publique sur tout le continent européen. De nouveaux instruments de transmission des images ont joué un rôle clé, avec la diffusion de livres et de périodiques illustrés, encourageant une dramatisation exaspérée des récits et stimulant une attention croissante envers les contemporains célèbres. Ce dernier élément, en particulier, indique la naissance précoce d'un véritable star-système impensable sans la surabondante circulation d'images et d'objets (ornements de cheminée, caricatures et portraits lito-photographiques, cartes de visite, assiettes, plats, tasses et verres, médailles et monnaies) et sans l’apparition de langages de fort impact émotionnel, qui représentent les ancêtres de l'infodivertissement d'aujourd'hui. Il s’agit donc d’un sujet d'étude idéal pour réaligner l'historiographie du républicanisme avec les développements les plus récents de la recherche internationale dans le domaine de l'imaginaire politique, des médias et des études visuelles.

L’École d’été analysera les réseaux de communication qui ont transformé le républicanisme des Lumières et les républiques imaginées ou réelles de plusieurs générations de patriotes et d'exilés en un véritable spectacle pour le public européen. L'analyse se fera à travers une enquête comparative et transnationale qui portera sur les images, les discours, les symboles et les effigies des grandes expériences républicaines et sur le développement des icônes, des portraits, des objets et des figures républicaines qui les représentent le mieux. Le but de cette analyse sera de démontrer comment les nouveaux médias de l'époque et la spectacularisation du politique ont contribué au succès et à l'échec de l'imaginaire républicain à travers l'expérimentation de nouvelles et d’anciennes formes linguistiques et visuelles.

L'Université d'été 2021 s'inscrit dans le cadre plus large d'un projet de trois ans financé par le Fonds national suisse ; il sera suivi d'une université d'été à Madrid en juillet 2021, et d'une initiative similaire l'année suivante, en 2022, en Argentine. Pour cette raison, l'université d'été 2021 aura parmi ses objectifs d’offrir plus d'espace à l'historiographie et aux historiens italiens, également en raison de la proximité géographique d’Ascona avec l'Italie.

Un objectif sera aussi celui d’accueillir des doctorants et des étudiants avec des approches historiographiques différentes et des perspectives de recherche sur le républicanisme souvent marquées par une connotation nationale, ainsi que de promouvoir une ouverture à l’échelle européenne, ou même globale, des débats sur ces questions. Le choix des différents formats (cours magistraux par des professeurs, ateliers avec des doctorants, séminaire géré par des post-doctorants) poursuit l'ambition de multiplier les moments d’échanges et de comparaison internationale.

Enfin, l'université d'été poursuivra l'ambition de renforcer les liens et la coopération entre différentes institutions européennes, italiennes, suisses, françaises et espagnoles
(Université de Neuchâtel, FNS, Centre européen des études républicaines, École Pratique des Hautes Études, Università di Pisa, Casa de Velázquez de Madrid); La collaboration entre institutions de recherche de différents pays constitue un point de départ fondamental pour aborder un thème large et transnational comme celui du républicanisme à l'époque moderne, entre l'Europe et l'Amérique du Sud.

On attend des participants (doctorants et étudiants universitaires) qu’ils inscrivent leur raisonnement dans une perspective large et globale. On attend également qu'ils se familiarisent avec la nécessité de replacer les phénomènes qui les intéressent dans une perspective qui dépasse les barrières statutaires, culturelles et linguistiques traditionnelles; et qu’ils accordent toute son importance aux formes et aux acteurs de la circulation internationale des idées. En ce sens, la comparaison avec différentes historiographies sera fondamentale pour enrichir leurs connaissances. L'avenir de la recherche sur ces questions se trouve souvent au carrefour de différentes approches historiographiques.

Conférenciers invités :
D. Bell (Princeton University)
F. Benigno (Scuola Normale Superiore) A. De Francesco (Università di Milano) E. Fureix (UPEC)
F. Morelli (Università di Torino)
R. Reichardt (Universitat Giessen)
C. Sorba (Università di Padova)
V. Zuber (EPHE)

Organisation pédagogique de l’Université d’été
Les buts recherchés par cette université d’été sont de rassembler un groupe de chercheurs, débutants et confirmés, provenant de différents horizons académiques, de les confronter aux propositions historiographiques exposées dans l’argumentaire ci-dessus et de recueillir leurs réactions afin d’enrichir le répertoire des arguments proposés et des champs explorés.
L'école d'été se déroulera sur 5 jours (du 13 au 18 juin 2021) dans les locaux du Congressi Stefano Franscini de Monte Verità à Ascona. En plus des organisateurs, elle mobilisera des universitaires, post-doctorants et doctorants sélectionnés sur la base de leurs candidatures.
Les matinées s’organiseront autour de la discussion des conférences prononcées par deux chercheurs confirmés et consacrées à l’une des thématiques de l’argumentaire. Les après- midis seront occupés par des ateliers thématiques où les mêmes chercheurs et les organisateurs animeront la discussion sur les travaux d'une vingtaine de doctorants ou post- doctorants. La dernière matinée sera consacrée à un séminaire au cours duquel six post- doctorants et chercheurs présenteront leurs recherches en cours sur Enseigner, Raconter, Représenter la République.

Conditions pratiques :
Le prix de la participation est de 170 CHF / 155 € par étudiant.
L'organisation fournira l'hébergement et les repas pour les 5 nuitées (du 13 au 18 juin) aux candidats, y compris les déjeuners (5 jours), les dîners (5 jours) et les frais de voyage.
Langues de l’atelier : italien, français, anglais. Les étudiants qui ne peuvent parler qu'en anglais doivent être en mesure de comprendre l'italien ou le français.
Cet appel s'adresse principalement aux doctorants et aux jeunes chercheurs.
La sélection des 20 participants se fera en fonction du dossier académique du candidat, de son profil de formation et de sa connaissance des langues. Une priorité sera accordée aux candidats dont les travaux de recherche s’inscrivent dans les champs thématiques de ces journées. Pour cela, ils devront présenter une lettre de motivation, en expliquant les raisons de leur candidature (500 mots maximum).

Date limite pour le dépôt des candidatures : 15 avril 2021

Organised by: 
Centre européen des études républicaines (CEDRE, Paris Sciences Lettres), Université de Neuchâtel, Università di Pisa

Venue

Congressi Stefano Franscini
Str. Collina 84
6612
Ascona

Contact

Guillaume Alongehttps://www.unine.ch/files/live/sites/histoire/files/shared/histoire/colloques%20et%20cie/Summer%20School%20Ascona%202021%20(EN%2c%20FR%2c%20IT).pdf

Additional event information

Cost information

0.00 CHF