Le portail suisse pour les sciences historiques

CfP: Officiers, entrepreneurs, «migrants de carrière» et diplomates: les entrepreneurs militaires à l’époque moderne

31. Août 2019 Add to calendar
Appel à communication

Officiers, entrepreneurs, «migrants de carrière» et diplomates: les entrepreneurs militaires à l’époque moderne
Colloque international, Berne, 18-20 juin 2020

Organisation: groupe de travail du projet FNS «Militärunternehmertum und Verflechtung», Institut d’Histoire de l’Université de Berne (sous la direction du Prof. Dr André Holenstein et du Dr Philippe Rogger)

L’étude de l’entreprenariat militaire à l’époque moderne est relativement nouvelle. C’est Fritz Redlich qui, dans les années 1960, marqua une étape décisive de la phénoménologie historique avec son étude de l’histoire de l’entreprenariat des «German Military Enterpriser». Il y a quelques années, les réflexions concernant les caractéristiques déterminantes de l’entreprenariat militaire ont été ravivées. Les débats portant sur le fiscal-military state et le contractor state au XVIIIe siècle ont permis de détourner l’attention de l’«entrepreneur en uniforme». Sous le vocable d’entrepreneur militaire furent dès lors compris tous les acteurs qui ont pourvu les armées de marchandises, de services et de capitaux. D’autres pistes de réflexion vont ensuite se développer à partir des différentes sous-disciplines qui composent les sciences historiques. Les questionnements actuels tels que la mobilité sociale ou les relations transnationales qu’entretiennent les entrepreneurs militaires sont étroitement liés au tournant de la «nouvelle» histoire militaire en histoire sociale ou aux réflexions méthodologiques de la «nouvelle» histoire de la diplomatie. Depuis quelque temps déjà, l’histoire des migrations et celle des genres remettent en question l’approche jusqu’alors réductrice qui consistait à circonscrire l’étude de la chose militaire à l’exercice du pouvoir dans un monde exclusivement masculin.

L’approche pluridisciplinaire de cette thématique ainsi que les différences propres à chaque pays en ce qui concerne la formation et l’évolution de l’entreprenariat militaire dans l’Europe des temps modernes nous invitent à rassembler les derniers résultats de la recherche en une comparaison diachronique qui s’étend aux différents pays et structures constitutionnelles ainsi que de proposer des perspectives pour la recherche future.

Le colloque se concentre sur les XVIIe et XVIIIe siècles et s’intéresse particulièrement aux points suivants:
- expertise militaire et performance sur le terrain;
- formes et acteurs de l’entreprenariat militaire;
- opportunités et défis économiques;
- stratégies de financement, marchés de biens et de capitaux, réseaux financiers;
- diplomatie et patronage.

Les propositions de contributions (3000 signes max.) sont à soumettre avec un court CV à philippe.rogger@hist.unibe.ch jusqu’au 31 août 2019.

Langues du colloque: allemand, français, anglais
Frais: les frais de déplacement et de logement seront remboursés aux participants.

Organisé par: 
groupe de travail du projet FNS «Militärunternehmertum und Verflechtung», Institut d’Histoire de l’Université de Berne (sous la direction du Prof. Dr André Holenstein et du Dr Philippe Rogger)

Lieu de l'événement

Historisches Institut
Länggassstrasse 49
3000
Bern 9

Contact

Dr. Philippe Rogger

Informations supplémentaires sur l'événement

Coûts de participation

0.00 CHF

Inscription