The Swiss portal for the historical sciences

La cinémathèque suisse veut rattraper son retard en ligne

A quelques semaines du début des travaux de Penthaz 2, nouveau dépôt d'archives de la cinémathèque suisse (budget: 50 millions), son directeur Frédérique Maire dévoile ses projets pour l'avenir.

Les négociations avec l'office fédéral de la culture sont en cours, a-t-il déclaré lors du festival de Soleure, pour financer un catalogue en ligne qui permette de visionner directement les films de la cinémathèque; ou du moins ceux qui ont déjà fait l'objet d'une numérisation et pour lesquels la cinémathèque possède les droits d'auteur.

Il est par contre exclu de publier en ligne le catalogue complet des archives de la cinémathèque. En effet celle-ci, en tant que fondation privée d'utilité publique, fonctionne également comme prestataire de services d'archivage aux privés, et conserve par conséquent de nombreux films qui ne lui appartiennent pas.

Penthaz 2 devrait cependant faciliter l'accès aux chercheurs en multipliant les places de travail et les bancs de visionnement.