Mouvoir, se mouvoir, émouvoir. Polysémies féministes, noires et décoloniales du mouvement

27.03.2017 to 28.03.2017

Cet événement rassemble des travaux critiques qui portent sur la «race», le féminisme, le (post) colonialisme et le courant décolonial pour interroger le mouvement. Nous voulons explorer cette notion de manière polysémique: elle renvoie aux mouvements sociaux, à la mobilité dans l’espace et le temps de sujets individuels et collectifs, mais aussi aux politiques de l’émotion. A partir du trio – mouvoir, se mouvoir, émouvoir –, nous voulons appréhender la complexité de la formation des sujets politiques, des techniques et des grammaires de résistances, ou encore de stratégies d’émancipation et de coalition. La mise en dialogue de chercheur.e.s issu.e.s de diverses disciplines (histoire, science politique, géographie, études genre) vise également à offrir une perspective plurielle autour des rapports de pouvoir racialisés et genrés, susceptibles de stabiliser certaines économies affectives, de contraindre le mouvement et de produire mobilité ou immobilité.

Event organizer: 
Julien Debonneville et Delphine Gardey (Institut des Etudes Genre), Noemi Vanessa Michel (Institut d’Etudes de la Citoyenneté)
Venue
Genève, Uni Mail
Boulevard du Pont-d'Arve 40
1204
Genève
Geneva
Event language(s): 
French
Cost information
Event cost: 
0.00 CHF